ANALYSER UN SPORT

Basket-Ball

Si le basket-ball est l’un des rares sports américains populaire en Europe, la façon de jouer entre les 2 continents est incomparable. Dans le championnat américain, appelé NBA, le jeu est guidé par la démonstration du talent individuel tandis que le basket européen est plutôt tourné vers le collectif. Il existe de grandes différences comme les règles, la vitesse du jeu ou encore l’arbitrage. En NBA, le jeu et la présence de phénomènes athlétiques et techniques favorise le spectacle, alors qu’en Europe où la culture du jeu est décisive, c’est la tactique qui prédomine. Pour un parieur ayant peu d’éxpérience dans ce sport, le basket est relativement difficile à pronostiquer car en plus de bien savoir analyser une rencontre, il requiert des connaissances en terme d’effectif. Les absences de certains joueurs importants pouvant être bien plus préjudiciables pour un collectif au basket que dans d’autres sports.

RÉSUMÉ DES RÈGLES

Un match de basket oppose 2 équipes de 5 joueurs et se déroule en 4 quarts-temps de 10 minutes (12 minutes en Nba) séparés par un intervalle de 2 minutes sauf entre le 2ème et le 3ème quarts-temps où l’intervalle est de 15 minutes (mi-temps).

Pour marquer des points:

Le tir à 2 points. Lorsqu’un joueur tente un tir devant la ligne ou le pied sur la ligne des 3 points, son tir rapporte 2 points.

Le tir à 3 points. Lorsqu’un joueur tente un tir derrière la ligne des 3 points, son tir rapporte 3 points.

Le lancer-franc. Le lancer-franc rapporte 1 point et l’arbitre peut en accorder plusieurs selon la faute commise.

Si le joueur qui a subi la faute réussi quand même à marquer son tir à 2 ou 3 points, il se verra accorder 1 lancer-franc, sinon 2 ou 3 lancers-francs selon le nombre de points qu’aurait rapporté son tir.

Attaque et défense. L’équipe en attaque a 24 secondes pour tirer. Si le ballon n’a pas touché le cercle au bout de ces 24 secondes, il est rendu à l’adversaire. Chaque équipe a également 8 secondes pour franchir le milieu du terrain.

En défense, les joueurs n’ont en principe pas le droit de toucher leur adversaire. Ils ne peuvent le pousser, lui taper sur les bras ou faire obstruction en se mettant au dernier moment sur son passage. Si cela arrive, l’arbitre siffle une faute.

Le rebond. Il désigne le fait de capter la balle après un tir manqué et avant que celle-ci ne touche le sol. Il existe 2 catégories de rebonds:

– Défensif, lorsqu’un défenseur récupère la balle après le tir manqué d’un attaquant adverse.

– Offensif, lorsqu’un attaquant récupère la balle après avoir manqué son propre tir ou à la suite d’un tir manqué par un partenaire.

Fautes. 4 fautes sont autorisées par joueur, mais à la 5ème, le coupable est contraint de quitter le terrain (mais peut être remplacé).

En NBA le joueur est exclu à sa 6ème faute ou lorsqu’il commet 2 fautes techniques.

Temps-morts. Dans une rencontre, 5 temps-morts sont autorisés par équipe (6 en NBA) sans compter les prolongations.

Changements. Chaque équipe peut inscrire 12 joueurs sur la feuille de match. Le nombre de remplacements est illimité, ils sont accordés par les officiels de la «table de marque» et s’opèrent lors des arrêts de jeu sous le contrôle des arbitres.

Il faut savoir que le basket mondial est régi par la Fédération Internationale de Basket-Ball (FIBA), mais que certaines ligues ont quelques règles qui diffèrent. C’est le cas de la NBA ou encore du championnat universitaire américain (NCAA).

Connaître dans le détail les différences de règles FIBA

PARIER SUR LE BASKET
CONSEILS POUR PARIER

Analyser une rencontre et connaître l’actualité du basket

Plus encore que dans d’autres sports, il est primordial de bien connaître le basket et de se tenir au courant de son actualité lorsque l’on souhaite parier sur des rencontres.

Les calendriers étant chargés, il est nécessaire de connaître les éventuelles blessures, changements de joueurs ou transferts et ainsi faire des analyses complètes et solides des matchs si l’on veut être performant. La plupart des parieurs «spécialistes» en basket valident généralement leurs paris dans les dernières heures avant une rencontre afin d’être informés des éventuelles absences de joueurs.

NBA

L’une des particularités de la NBA réside dans le fait qu’au cours d’une saison, une équipe aussi forte soit-elle peut se faire battre à domicile comme à l’extérieur par une équipe d’un niveau très inférieur. Il existe en NBA une grosse différence entre la saison régulière et les «playoffs» (tableau final menant au titre de champion). Pendant les «playoffs», les favoris sont souvent au rendez-vous car les matchs sont des objectifs à part entière à la différence de la saison régulière où le résultat d’un match à moins d’importance.

Données à pendre en compte au moment d’analyser les rencontres de saison régulière en NBA

Le calendrier. Pendant la saison régulière de NBA, la cadence des matchs est infernale avec en moyenne 3 matchs à jouer dans la semaine pour une équipe. Il est même courant qu’une équipe joue 2 matchs en 2 jours, on appelle ça jouer en «back-to-back».

Les déplacements. Les équipes font de très longs déplacements aux 4 coins du pays avec les inconvénients que cela peut comporter : fatigue musculaire, manque de sommeil, mauvaise préparation physique…

Classement et fin de saison régulière. Le classement à la fin de la saison régulière sert à déterminer l’ordre des matchs pour les «playoffs», ainsi il convient de se méfier de certains matchs sans véritable enjeu.

A l’image des équipes déjà qualifiées pour les «playoffs», certaines équipes n’ayant plus aucune chance de participer à la phase finale du championnat n’ont parfois aucun intérêt à gagner des matchs.

Les mauvaises séries de résultats. S’il est généralement très rare qu’une grosse équipe perde de nombreux matchs d’affilée (auquel cas il est intéressant de suivre ces équipes dans l’obligation de se rassurer), certaines équipes ont presque intérêt à perdre des matchs!

Cela paraît étonnant mais si les équipes déjà écartées de la course aux «playoffs» veulent récupérer de bons joueurs lors de la «draft» (bourse aux joueurs), il est préférable pour elles d’avoir obtenu un mauvais classement au cours de la saison régulière.

Les séries de mauvais résultats chez les équipes mal classées étant de ce fait courante en fin de saison régulière, il convient de prendre en compte cette donnée et bien interpréter une mauvaise série de résultats selon chaque équipe.

Pour mieux connaître les statistiques NBA et la gestion d’effectif, voir Effectifs & Statistiques

EUROPE & MONDE

Repérer les matchs où les gros favoris vont l’emporter facilement et les surprises possibles. Dans le basket européen, il existe de nombreux matchs où les grosses équipes sont quasiment imbattables surtout à domicile. Cependant, il est très important d’analyser certaines données avec attention afin de déterminer si une surprise n’est pas à exclure.

Certains championnats et coupes d’Europe sont dominés chaque année par les mêmes équipes. Les petites équipes ne faisant pas le poids face à ces rouleaux-compresseurs, un parieur aura la possibilité chaque semaine de profiter de certains matchs déséquilibrés. →parier avec handicap

Attention cependant à la fréquence des matchs pour les équipes affaiblies par des blessures ou qui brillent en coupe d’Europe sur la fin de saison.

Se méfier des compétitions internationales. Que ce soit en basket masculin ou féminin, les compétitions internationales réservent des surprises à chaque édition. L’amour de la patrie peut transformer n’importe quel collectif et ainsi bousculer la hiérarchie. Du côté des hommes, les apparences sont parfois trompeuses sur les chances de pays dont certains bons joueurs peuvent être absents. Certaines franchises NBA refusent par exemple que leurs joueurs participent à ces compétitions, écartant ainsi les risques de blessures. Là encore, il est important d’analyser et connaître les forces en présences de chaque équipe avant de parier.

EFFECTIFS & STATISTIQUES

Avec les contraintes liées à la fréquence des matchs et des blessures, les entraîneurs sont dans l’obligation de faire tourner leur effectif afin de favoriser la récupération des joueurs. Ces rotations d’effectif entraînent parfois l’absence de joueurs cadres d’une équipe favorisant parfois un adversaire, même très inférieur.

NBA

Connaître les absences d’un effectif

Si Flashrésultats propose de connaître brièvement les absences d’un match NBA, Rotoworld et Covers sont des sites en anglais permettant d’obtenir plus d’informations sur les blessures de chaque équipe.

Après avoir pris connaissance des absences d’une équipe, il faut ensuite essayer de savoir s’il s’agit de joueurs performants et importants pour le collectif de leur équipe. Le contexte pouvant être différent entre des joueurs n’évoluant pas au même poste ou n’ayant pas le même temps de jeu, les statistiques NBA offrent la possibilité d’évaluer un joueur avec beaucoup plus d’objectivité que les statistiques brutes habituelles (points,rebonds…).

Statistiques pour mieux évaluer le niveau d’un joueur et sa contribution pour l’équipe

Il y a 3 statistiques importantes à connaître pour avoir une vision globale du niveau d’un joueur en NBA. Pour y avoir accès, il faut se rendre sur le site basketball-reference, choisir ensuite l’équipe et la saison à analyser. Parmi les tableaux proposés, choisir le Tableau Advanced.

• PER (Player Efficiency Rating): Mesurer l’efficacité d’un joueur dans les actions positives et négatives de son équipe. C’est une valeur de productivité à la minute qui permet de comparer la productivité d’un joueur quel que soit son poste et son temps de jeu. Valeur d’un joueur moyen = 15.

• TS% (True Shooting Percentage): Evaluer le niveau d’adresse d’un joueur dans son approche globale. C’est une pondération des tirs à 1, 2 et 3 points.

• BPM (Box Score Plus/Minus): Mesurer l’impact et la contribution d’un joueur pour son équipe. Cette statistique normalisée sur le niveau moyen de la NBA est relative pour 100 possessions. Elle ne tient donc pas compte des minutes jouées. Voici un barème pour évaluer un joueur. -5 = Joueur très faible, 0 = Joueur moyen, +5 = Très bon joueur.

Cette statistique est divisable pour les phases offensives (OBPM) et défensives (DBPM).

EUROPE

Connaître les abscences et statistiques des joueurs d’un effectif.

En terme d’absences de joueurs ou de statistiques, les informations pour analyser un effectif sont bien plus difficiles à obtenir dans le basket européen qu’en NBA. Cependant, le site eurobasket propose tout de même des statistiques de qualité pour évaluer les joueurs et clubs européens. Pour cela, il faut sélectionner un pays dans l’onglet Europe, puis choisir entre Players/Stats ou Teams/Stats

Pour s’informer de l’actualité d’un club et d’éventuelles absences, PariFuté conseille de s’intéresser aux sites internet spécialisés, sites officiels de club ou encore d’aller glaner de précieuses informations dans la presse régionale pour les clubs français. Quotidiens et sites internet de la presse régionale

PRÉPARER & SUIVRE SES PARIS

«L’idée n’est pas de contrer chaque tir. L’idée est de faire croire à votre adversaire que vous pourriez contrer chaque tir !»   – Bill Russell

error: Contenu Protégé