LES COURSES DE GALOP

Engagement & Catégories

Il existe des réunions ou courses dites PMU et d’autres baptisées PMH. Les premières sont l’objet d’enjeux nationaux, pouvant être collectés dans tous les points ou réseaux PMU, internet, téléphone… Pour les réunions PMH, on ne peut parier sur les courses uniquement si l’on est présent sur l’hippodrome ou pour certaines réunions sur internet.

L’organisation des courses de chevaux est très bien hiérarchisée, ce qui permet ainsi à des chevaux de différents niveaux de participer à des épreuves adaptées à leurs capacités du moment. L’objectif étant de sélectionner les meilleurs éléments de chaque génération. C’est un peu comme dans les sports collectifs avec la hiérarchie des divisions, plus un cheval est bon plus il monte de division.

Au galop, une valeur est établie pour chaque cheval. Plus sa valeur est élevée plus un cheval monte de catégorie. Cette attribution de valeur théorique appelée le rating permet de comparer les chevaux avec une marge d’erreur réduite pour les courses à venir mais aussi à travers le temps.

Pour que le handicapeur (expert) puisse attribuer une valeur à un cheval, celui-ci doit avoir au moins couru trois fois dans des courses publiques.

LES COURSES DE GALOP
L'ENGAGEMENT

Un engagement est tout simplement l’inscription d’un cheval à une course. On dit d’un cheval bien engagé, qu’il a de bonnes chances de gagner. 

Au galop, l’engagement se fait en fonction du poids que va porter le cheval. Afin que son galopeur participe à l’arrivée, un entraîneur doit trouver une course au cours de laquelle son cheval évoluera dans les meilleures conditions de poids.

Pour repérer la meilleure course et posséder «la science de l’engagement», l’entraîneur se sert du programme des courses. Ce support précieux et indispensable va lui permettre de trouver des conditions de courses favorables pour son cheval.

A l’exception des très grandes courses, l’entourage du cheval ne doit pas verser d’argent pour l’inscrire au départ d’une épreuve. Cependant, si cette inscription n’est pas faite dans les temps, le cheval devra être supplémenté et l’entourage devra payer une indemnité (entre 3 et 6% de l’allocation totale de la course). Généralement, lorsqu’un cheval est supplémenté en dernière minute, c’est que son entourage à confiance et attend de lui une bonne prestation.

CONDITIONS D'ACCÈS

Pour trouver un bel engagement, il faut regarder les conditions de participation d’une course en détails, et arriver à en conclure si le poids attribué à un cheval va lui permettre de réussir à faire sa meilleure valeur. Au galop, ces conditions d’accès stipulent:

• L’âge des chevaux invités à y participer.

• Le sexe (Mâles/Hongres, Femelles). Beaucoup d’épreuves, surtout chez les 2 et 3 ans, sont réservées à un sexe déterminé. Dans les courses mixtes, les pouliches et juments disposent d’un avantage au poids d’1,5 kilo.

La race (Pur Sang, AQPS, Arabe, Anglo-Arabe). La très grande majorité des courses se disputent entre chevaux de la même race.

Les conditions de performances et le poids qui s’y applique (chevaux n’ayant jamais gagné une course, chevaux n’ayant jamais couru, chevaux n’ayant jamais reçu une certaine allocation…)

Tant qu’un cheval n’a pas gagné, on dit qu’il est maiden.

LES CATÉGORIES

En descendant la pyramide, voici le classement des catégories de courses au galop

GROUPE 1 → Les courses d’élites comme le prix de l’Arc de Triomphe. On les appelle aussi «les classiques»

GROUPE 2 et 3 → Les courses préparatoires aux courses d’élites. On les appelle aussi «les semi-classiques»

LISTED RACE → Les courses préparatoires aux courses de groupe

COURSES  A CONDITIONS → Comme leur nom l’indique, ces courses sont accessibles selon certaines conditions et servent à déterminer le potentiel des galopeurs. Depuis 2019, ces courses ne sont plus référencées par des lettres mais par des classes. Elles s’échelonnent de la Classe 1 à la Classe 4, les courses de Classe 1 étant les plus relevées.

Pour les chevaux de 2 et 3 ans, les épreuves sont réparties ainsi:
Inédits (chevaux n’ayant jamais participé à une épreuve)
Maiden (chevaux n’ayant jamais gagné une épreuve)
– Course de Classe 2 (et seul échelon de course à conditions) pour les chevaux de 2 ans.
– Course à conditions de Classe 1, Classe 2 et Classe 3 pour les chevaux de 3 ans.

Seuls les chevaux de plus de 3 ans sont concernés par les courses de Classe 4.

RÉCLAMER ET HANDICAP  → Voir PARTICULARITÉS DES COURSES

PARTICULARITÉS DES COURSES
« À RÉCLAMER »

Dans les courses de chevaux «à réclamer», tous les chevaux sont à vendre pour un prix déterminé par l’entourage du cheval. Si vous souhaitez acquérir un ou plusieurs chevaux, vous devez faire une offre après la course en déposant votre bulletin de réclamation dans une urne. L’enchère la plus élevée l’emporte. Un prix de «réclamation» minimum est imposé dans les conditions de participation à la course et c’est en quelque sorte le prix déterminé par l’entourage qui fixe le poids porté par le cheval. Plus un cheval a un prix à réclamer « haut » plus il porte du poids et inversement.

Ces épreuves proposent des chevaux dont la valeur est, en général, bien connue. Ce sont rarement des pur-sang de haut niveau. Pourtant, il arrive régulièrement que des pur-sang issus des courses «à réclamer» progressent et deviennent des bons chevaux de courses, capables de monter de catégorie.

Il arrive que l’enchère la plus élevée émane du propriétaire du cheval lui-même. En effet, ayant des remords en voyant son cheval réalisé une bonne performance il souhaite finalement conserver son protégé. On dit alors que le propriétaire «défend» son cheval contre d’éventuels acquéreurs.

À HANDICAP

Les courses handicap sont des courses dans lesquelles les chevaux ont un poids attribué par le handicapeur afin d’égaliser leur chance. On parle aussi de handicap divisé lorsqu’il y a trop de partants pour une seule course, les chevaux sont répartis en plusieurs groupes qui constituent autant de courses. L’objectif de ces épreuves est d’obtenir la course la plus serrée possible, le cheval vainqueur d’une course recevra une charge supplémentaire pour la course suivante. Au contraire, un cheval faisant une piètre prestation se verra enlever du poids et pourra ainsi espérer briller dans un futur proche.

Juste après chaque course le handicapeur donne une nouvelle valeur à chaque cheval ayant participé à la course en fonction de sa performance.

Une référence (barème) est attribuée à chaque course handicap.  
Le poids porté par chaque cheval est calculé en fonction de sa valeur à laquelle on ajoute la référence de la course.

Ex: «Dans un handicap, la valeur la plus basse de tous les chevaux engagés est de 35 (kilos) et la valeur la plus élevée de 42 (kilos). S’il est appliqué une référence (barème) + 17, le poids minimal sera de 35 + 17 = 52 kilos, et le poids maximal de 42 + 17 = 59 kilos»

À DÉCHARGES

Les apprentis et jeunes jockeys bénéficient d’une décharge dans certaines courses.

Courses de Plat

– 2,5 kilos jusqu’à la 49ème victoire
– 1,5 kilo jusqu’à la 85ème victoire
– 1 kilo supplémentaire si l’apprenti monte pour son maître d’apprentissage

Dans les épreuves de handicap, le jeune jockey ou apprenti bénéficie d’une décharge de:

– 1,5 kilo jusqu’à sa 49ème victoire
– 1 kilo s’il monte pour son maître d’apprentissage

Courses à Obstacles

Remises de poids applicables dans toutes les courses mise à part dans les courses de Groupe, les Listed , les courses de 53000 € et + ainsi que dans les courses support d’événement (Quinté +):

– 3 kilos jusqu’à la 39ème victoire
– 1 kilo jusqu’à la 70ème victoire
– 1 kilo supplémentaire si l’apprenti monte pour son maître d’apprentissage

Les femmes-Jockeys bénéficient elles aussi de décharges depuis 2017. France Galop a décidé de leur accorder une remise de poids de 1,5 kilo dans les courses où elles sont opposées aux hommes afin d’accentuer leur présence dans les courses de plat et d’obstacle. Cette remise de poids est accordée dans toutes les courses, sauf Groupes, Listed, Classe 1, Classe 2 (2 ans), Handicaps Evénement. Elle peut se cumuler aux décharges déjà accordées aux apprentis et aux jeunes jockeys sans excéder un total de 4 kilos.

RÉSERVÉES À CERTAINS JOCKEYS

Il existe des courses réservées aux jockeys, jeunes jockeys, femmes jockeys, et apprentis mais aussi aux gentlemen-riders et cavalières. Ces derniers sont purs amateurs et ne montent que pour la beauté du sport mais prennent les mêmes risques que les professionnels.

LES GRANDS RENDEZ-VOUS DU GALOP EN FRANCE

En France, il existe un grand nombre de courses de groupes prestigieuses regroupant les meilleurs chevaux, elles se déroulent du printemps jusqu’à l’automne principalement lors des week-end. Avant chaque grand rendez-vous les entraîneurs disposent de courses préparatoires afin de peaufiner la préparation de leurs protégés. Ces courses servent de tremplin avant le jour J et permettent aux passionnés de galop de jauger les chevaux et déceler de potentiels futurs gagnants.

• Le Prix de l’Arc de Triomphe. Cette course est la plus médiatisée au monde et se déroule sur l’hippodrome de Longchamp le premier dimanche d’octobre. Elle réunit les meilleurs pur-sang, mâles ou femelles à partir de 3 ans et se courre sur la distance classique de 2400 mètres. C’est la course qui donne le plus d’argent au lauréat parmi toutes celles du monde entier. L’allocation est de 4 millions d’euros et le vainqueur en reçoit la moitié.

• Le Prix du Jockey Club. Cette course se déroule sur l’hippodrome de Chantilly le premier dimanche du mois de juin. Seuls les chevaux âgés de 3 ans peuvent y participer. C’est une course très importante dans la saison puisque les poulains qui effectuent des bons temps peuvent ensuite aller vers des prix internationaux comme le Prix de l’Arc de Triomphe.

• Le Prix de Diane. Sur l’hippodrome de Chantilly, le 2ème dimanche du mois de juin, on sacre la meilleure pouliche de 3 ans. Connu pour être le rendez-vous le plus élégant de la saison hippique avec son célèbre défilé de chapeaux, le prix de Diane rassemble chaque année près de 30 000 personnes.

Hors de nos frontières, de nombreuses courses d’élites se déroulent aussi partout dans le monde, notamment sur le sol britannique, véritable terre de galop.

error: Contenu Protégé