LES COURSES DE GALOP

Les Hippodromes

Les courses de galop se déroulent lors de réunions organisées dans les hippodromes qui ont chacun des particularités. Comme certaines personnes qui préfèrent la mer à la montagne, les chevaux ont de vraies prédispositions pour certains hippodromes ou types de tracés. Les caractéristiques des pistes sont donc des éléments à regarder attentivement.

PISTE ET PARCOURS

Un hippodrome dispose en général de plusieurs pistes, de plusieurs départs et arrivées, ce qui lui permet d’organiser des courses avec des parcours différents. Des parcours ont aussi des particularités comme des montées, descentes ou dénivelés qui peuvent avantager ou désavantager les chevaux.

On dit d’une piste qu’elle est sélective lorsqu’il est possible d’appliquer toutes les tactiques dans une course.

La corde d’un parcours a une grande importance car c’est le sens des virages et certains chevaux sont plus à l’aise pour tourner à droite ou à gauche. Certains parcours que l’on pourra comparer à un sprint plus ou moins long se déroulent en ligne droite. Les distances d’un parcours sont très variables et chaque cheval a une distance préférée.

En fonction de leurs aptitudes, les chevaux sont classifiés en 4 catégories:

• Sprinter → 1000 à 1200 mètres
• Flyer → 1200 à 1400 mètres
• Miler → 1600 à 1800 mètres
• Stayer → 2400 mètres et plus

Entre 1800 et 2400 mètres, on parle de distances intermédiaires, 2400 mètres étant considérée comme la distance classique (distance des grandes épreuves comme le prix de l’Arc de Triomphe).

SOL ET TERRAIN

Pour mesurer l’état des pistes en gazon on utilise un pénétromètre. Cet appareil de mesure fournit un indice en fonction de la souplesse du terrain et plus la valeur de cet indice est élevé plus le terrain est souple.

On distingue ainsi différents états possibles pour un terrain: Très Léger / Léger / Bon / Souple / Très Souple / Collant  / Lourd / Très Lourd

C’est en étudiant l’historique des courses d’un cheval et ses origines qu’on peut déterminer son terrain préféré. Certains chevaux adorent par exemple les terrains lourds, on les appelle des «nageurs», alors que d’autres seront au contraire plus à l’aise sur des terrains secs.

La plupart du temps les courses ont lieu sur des pistes en gazon mais certaines courses de plat se déroulent sur des pistes en sable fibré (PSF) surtout pendant la période d’hiver (Deauville, Chantilly, Cagnes sur Mer, Pau).

Ce revêtement particulier qui a l’avantage d’être imperméable est composé de sable et de fibres synthétiques. Il nécessite une bonne aptitude de la part des compétiteurs à ce genre de surface.

L’HIPPODROME DE PARISLONGCHAMP

Après 2 ans de travaux, l’hippodrome parisien de Longchamp a réouvert ses portes en avril 2018. L’élégance du site et la qualité des infrastructures font de lui l’un des hippodromes les plus réputé au monde.

C’est sur les 2400 mètres de cette piste, que se déroule chaque premier dimanche d’octobre le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe dans lequel s’affrontent les meilleurs pur-sang de la planète.

error: Contenu Protégé