ANALYSER UN SPORT

Football

Le football est le sport le plus pratiqué et diffusé dans le monde. Il fait figure de «sport roi» par sa popularité qui demeure sa grande force. Ce sport est effectivement accessible à tout le monde et se pratique sur toutes les surfaces sans forcément beaucoup d’équipement. Cette popularité fait du football le sport le plus parié dans le monde mais paradoxalement c’est aussi l’un des plus complexe à pronostiquer. Les 3 résultats possibles d’un match compliquent la tâche du parieur lorsque dans d’autres sports le match nul n’existe pas. Les surprises fréquentes dans le football font la beauté de ce sport mais enrichissent bien plus souvent les bookmakers que les nombreux parieurs.

RÉSUMÉ DES RÈGLES

Le football est un sport collectif opposant 2 équipes de 11 joueurs qui s’affrontent pendant 2 mi-temps de 45 minutes. En cas d’égalité, et seulement dans un match à élimination comme les matchs de coupe et rencontres internationales, on joue alors 2 prolongations de 15 minutes. Lorsque les 2 équipes ne réussissent pas à se départager pendant les prolongations, une séance de tirs au but est alors effectuée afin de désigner un vainqueur. Dans certaines coupes nationales, la séance de tirs aux buts peut intervenir directement à la fin du temps réglementaire (coupe de la ligue en France).

3 remplacements de joueurs par équipe peuvent être réalisés lors d’une rencontre, mis à part dans les matchs amicaux où les remplacements sont illimités. Depuis 2018, un 4ème remplacement est autorisé en cas de prolongations dans certaines compétitions comme les coupes européennes. L’entraîneur d’une équipe dispose en général de 18 joueurs inscrits sur la feuille de match pour composer son équipe.

Si une faute est commise dans la surface de réparation elle entraîne un penalty, sinon elle entraîne un coup-franc. Les fautes les plus lourdes sont sanctionnées par des cartons à l’appréciation de l’arbitre:

• Avec un carton jaune, le joueur sanctionné est en sursis car en cas de 2ème carton jaune il reçoit un carton rouge synonyme d’exclusion.
• Avec un carton rouge, le joueur est exclu et risque une sanction disciplinaire en cas de faute grave.

Un carton rouge ou une accumulation de cartons jaunes entraîne la suspension d’un joueur pour les prochains matchs à venir de son équipe.

Comprendre la règle du-hors jeu en vidéo

PARIER SUR LE FOOTBALL
CONSEILS POUR PARIER

Analyser une rencontre
Avant de parier sur un match de football, il est très important de faire la meilleure analyse possible des statistiques car certaines observations peuvent permettre de trouver le bon pronostic.

La forme d’une équipe. Afin de connaître la forme d’une équipe, il suffit de regarder les résultats de ses derniers matchs. En s’aidant du classement général, il faut savoir si ces résultats ont été obtenus contre des équipes d’un bon niveau.

Le classement d’une équipe à domicile et à l’extérieur. Il est très important de savoir si une équipe se comporte bien lorsqu’elle évolue à domicile et inversement si elle effectue un déplacement. Certaines équipes pas forcément bien classées sont très performantes lorsqu’elles jouent devant leur public.

Défense et attaque. Comparer les défenses et les attaques est obligatoire surtout dans l’optique de paris sur le score où le nombre de buts d’un match.

Les compositions d’équipes. Voir Effectifs & Statistiques

Repérer un match piège 
Lorsque l’on parie sur le football, il faut apprendre à se méfier de certaines rencontres qui à première vue peuvent paraître facile à pronostiquer mais qui sont en fait des matchs risqués.

Les coupes nationales. Véritable attraction pour petites villes et régions, ces compétitions réservent chaque année leurs lots d’exploits. Des petits clubs amateurs se moquent de la hiérarchie des divisions en humiliant des équipes professionnelles sur des terrains à la limite du praticable.

Les matchs amicaux. Le terme «amical» doit être vu par le parieur comme «sans enjeu». Dès lors, il convient de se méfier de ces rencontres qui servent uniquement de match de préparation en vue d’autres objectifs.

Les matchs entre rivaux. Des enjeux, il y en a parfois de trop dans les affiches entre équipes rivales, que ce soit dans un derby régional ou dans un duel entre 2 équipes historiquement «ennemies». 

Peu importe le classement dans ces rencontres où l’envie de voir ses supporters chavirer de bonheur peut permettre à n’importe quel collectif de réaliser un exploit. Le site soccerway permet dans l’onglet carte de la fiche d’un match de savoir si 2 équipes se situent dans la même zone géographique. 

La différence de niveaux entre les championnats. Si dans certains championnats il existe une grande différence entre les grosses écuries et les autres équipes, ce n’est pas le cas de tous les championnats. Ni le niveau, ni la qualité des pelouses ne sont les mêmes partout. Attention à ne pas prendre forcément la cote d’un favori pour argent comptant et veiller à analyser si cette dernière est justifiée.

Les grandes équipes en souffrance. Chaque saison, malgré un recrutement de qualité, il arrive que des grandes équipes n’aient pas les résultats attendus. Sans forcément parler de crise, ces équipes traversent des périodes creuses mais restent favorites des bookmakers et surcotées de par leur statut de cadors.

Il convient alors pour un parieur de repérer ces grandes équipes en souffrance afin de déceler des anomalies au niveau des cotes et d’en profiter.

Les conditions météo et la qualité d’une pelouse. Certaines équipes habituées à évoluer sur des pelouses de qualité peuvent rencontrer plus de difficultés à mettre en place leur jeu sur des pelouses abîmées. Il y a généralement moins de buts marqués sous des trombes d’eau, sur un terrain très gras ou lorsqu’il neige.

Il est donc important de prendre en compte ces informations surtout en automne et en hiver lorsque l’on souhaite parier sur un match qui a lieu sur un terrain habitué à souffrir.

Le calendrier d’une équipe. Selon les objectifs d’une équipe ou selon la période de l’année, certains matchs peuvent se révéler moins faciles que prévus.

– En début de saison certaines grosses équipes ont encore besoin de trouver leurs marques. L’arrivée des nouvelles recrues et les éventuelles absences de certains internationaux (encore en vacances après les compétitions internationales de l’été) peuvent perturber un collectif.

– Durant la saison, les équipes qualifiées en coupe d’Europe sont susceptibles de faire tourner leurs effectifs en championnat avant les grandes rencontres européennes disputées dans la semaine.

Ces équipes peuvent aussi tout simplement souffrir de la fatigue et réaliser des contre-performances après ces grands rendez-vous.

En fin de saison, il faut se méfier des équipes disputant des matchs n’ayant plus de réels intérêts et plutôt se concentrer sur les équipes encore dans l’obligation de gagner des points afin d’améliorer leur classement (titre, qualification européenne, maintien).

Les séries et suprématies. Lors de l’analyse d’une rencontre les séries peuvent être intéressantes à observer avant de parier sur un match. Que ce soit une équipe qui traverse une longue période sans défaite, victoire ou match nul, il faut garder à l’esprit qu’une série s’arrête forcément un jour ou l’autre. Attention tout de même car certaines séries peuvent durer très longtemps.  En Ligue 1 par exemple, cela fait plus de 40 ans que l’OM n’a pas gagné à Bordeaux.

EFFECTIFS & STATISTIQUES

Mieux vaut se méfier si l’on souhaite parier sur une équipe dont de nombreux joueurs sont blessés ou suspendus. Certaines absences peuvent être très préjudiciables pour le jeu d’une équipe surtout s’il s’agit de joueurs cadres. Une étude des équipes probables est nécessaire si l’on souhaite parier relativement à l’avance, sinon les compositions d’équipe sont généralement disponibles 1 heure avant le coup d’envoi d’une rencontre.

Pour les matchs des championnats majeurs, PariFuté vous conseille d’aller sur whoscored. En étudiant l’avant-match, il est possible de connaître les joueurs absents mais surtout de savoir rapidement s’il s’agit de joueurs importants. En observant les nombreuses statistiques et notes disponibles pour chaque joueur, ce site permet d’obtenir beaucoup d’informations très utiles dans l’étude d’un effectif.

 

Dans le cas d’une rencontre moins prestigieuse et donc indisponible sur whoscored, injuriesandsuspensions permet d’avoir un rapide aperçu des absences pour de nombreux matchs.

Ce site gratuit mais en anglais, propose d’étudier les absences d’une équipe avec un codage un peu spécial pour chaque joueur absent mais qui permet de juger rapidement l’importance d’un joueur.

Ex: Lewandovski (17/15, f, Top Scorer) = (Nombre de matchs joués/Nombre de buts marqués, Position du joueur: d=défenseur, m=milieu, f=attaquant, goalkeepeer=gardien. Informations supplémentaires: top scorer = meilleur buteur, captain = capitaine, first goalkeepeer = premier gardien, suspended = joueur suspendu)

Pour obtenir des statistiques, notamment pour un joueur absent qui évolue dans un championnat peu médiatisé, il suffit de se rendre sur flashrésultats qui propose pour chaque équipe une fiche détaillée de ses joueurs.

En étudiant la fiche d’un joueur et son nombre de titularisations, minutes disputées ou buts marqués, il est facile de voir s’il s’agit d’un joueur cadre de l’équipe. Il convient aussi de regarder si le joueur est absent depuis longtemps ou si son équipe a déjà eu plusieurs matchs pour  le remplacer et ainsi s’adapter sans lui. 

Le site equipeactu propose d’en savoir plus sur une absence de joueur avec la date et la nature d’une blessure mais aussi la date de retour prévue du joueur. 

PRÉPARER & SUIVRE SES PARIS

«Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l’idée de perdre.» – Eric Cantona

error: Contenu Protégé